top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThe Sound Cafe

Voyage à travers les paysages sonores: l'artiste indépendant alternatif sud-africain GAZ discute de 'Lullaby For The World'




Bienvenue au Sound Café, votre destination de premier choix pour les interviews d'artistes et les dernières actualités musicales ! Aujourd'hui, nous sommes ravis de vous présenter une conversation approfondie avec GAZ, la sensation alt-indie qui fait sensation avec sa dernière sortie, "Lullaby For The World". Rejoignez-nous alors que nous explorons le processus créatif de GAZ, son parcours musical et l'inspiration derrière son nouveau single captivant.


Originaire du Royaume-Uni et désormais établi en Afrique du Sud, l'artiste alt-indie GAZ émerge comme un phare d'authenticité et de conscience sociale avec sa dernière sortie, "Lullaby For The World". Produit par le vénérable Mark Beling, ce single est une fusion captivante de protestation et de prière, reflétant des thèmes mondiaux d'adversité et d'espoir.


Lullaby For The World’ puise son inspiration dans les défis de notre époque, naviguant à travers les problématiques de la guerre, de la politique et du désenchantement social avec une sincérité franche. À travers ses paroles évocatrices et son savoir-faire mélodique, GAZ invite les auditeurs à confronter les complexités de notre monde, exhortant à l'introspection et à l'action face à l'adversité.


Malgré les obstacles rencontrés pendant la production, GAZ et le producteur Mark Beling sont restés fermes dans leur engagement envers l'authenticité et l'expression significative. Le résultat est une berceuse rock authentique qui touche les auditeurs, offrant à la fois réconfort et un appel à s'engager face aux problèmes pressants de notre époque.

Alors que GAZ continue de faire sensation dans la scène musicale indépendante, "Lullaby For The World" se présente comme un témoignage de son talent artistique et de sa vision. Avec son message captivant et son son envoûtant, ce single sert de puissant rappel du potentiel transformateur de la musique en période d'incertitude.

 

Ayant enchaîné les succès depuis son retour sur la scène musicale, 'Lullaby For The World' marque le 9e single de GAZ issu de son prochain album. Pour tous ceux qui n'ont pas encore découvert GAZ et sa musique, ‘Lullaby For The World’ promet une expérience à la fois éclairante et enrichissante, invitant les auditeurs à entreprendre un voyage d'introspection et de connexion à travers la puissance de la chanson.


'Lullaby for the World' a été inspiré par ma profonde préoccupation pour les difficultés actuelles auxquelles le monde est confronté. Il sert à la fois de chanson de protestation et de prière pour le changement. Guerres, religion, politique, agitation... partout où l'on regarde, ces problèmes abondent. J'ai commencé à me demander s'il ne serait pas temps d'une intervention divine d'en haut. Je visais à remettre en question les systèmes de croyances et l'éthique des gens tout en me mettant au défi d'écrire quelque chose de significatif qui pourrait contribuer à mes prières pour la paix et l'harmonie dans notre monde.


Reconnaissant les perspectives divergentes qui peuvent surgir concernant les paroles, je me demande délibérément si les défis de l'humanité ont atteint un point assez significatif pour susciter une notion d'assistance divine, symbolisée par une hypothétique 'seconde venue'. La chanson fait appel aux cieux, évoquant la présence de Dieu et des anges, pour intervenir dans nos difficultés terrestres. Dans mon imagination, le ciel est représenté comme un sanctuaire au milieu du tumulte en bas, où les anges observent les épreuves de l'humanité tout en accomplissant des devoirs solennels tels que chanter des hymnes, s'occuper des tombes et apporter du réconfort en vendant des fleurs.


Je fais référence à des grandes villes du monde entier pour avertir qu'elles pourraient être les prochaines sur la liste, exhortant les gens à prendre position. Personne n'est à l'abri des événements actuels, et sortir de sa zone de confort est essentiel pour la paix. Les paroles suggèrent que les gens perdent espoir face à la guerre constante, à la perte, à la pollution, à la politique et à la pauvreté. La moindre des choses que je pouvais faire était d'écrire sur ces événements actuels, espérant éveiller la conscience parmi les auditeurs, les dirigeants, les va-t-en-guerre et la direction mondiale.


Le morceau attire l'auditeur avec des mélodies colorées, des harmonies et des paroles fortes qui aboutissent à une conclusion puissante, libérant toute ma colère et mes frustrations. Passant des couplets calmes et tranquilles aux refrains rock énergiques, 'Lullaby for the World' incite les auditeurs à réfléchir sur leur mortalité, leurs croyances et leur contribution à un monde meilleur. Il devient la berceuse rock que j'avais initialement envisagée.


Enregistrement : Le processus de production s'est révélé difficile. J'ai écrit la chanson en septembre 2023 et l'ai apportée aux Studios Mark Beling. Nous avons eu du mal à trouver la bonne approche, et notre première session n'a produit que quelques enregistrements valables. Il est devenu évident que nous n'étions pas entièrement prêts à aborder ce projet ambitieux.


Après avoir écouté les passages enregistrés, j'ai suggéré de réorganiser une section de la chanson, déclenchant une réécriture complète des paroles. Malgré divers problèmes, y compris des incidents techniques et des problèmes de santé, nous avons persévéré. L'expertise de Mark a donné vie à la chanson, l'enrichissant de guitare, basse, batterie et synthé, élevant mes vocals vers une nouvelle dimension.



Diffusez et regardez 'Lullaby for the World' disponible le 8 mars. https://hypeddit.com/lullabyfortheworld



 

Q: Nous comprenons que vous avez connu le succès dans les classements avec votre ancien groupe CRUSH. Comment cette expérience précédente a-t-elle influencé votre travail en solo, en particulier compte tenu du succès récent de votre single 'Slow Down'?


GAZ : Oui, notre groupe 'CRUSH' de la fin des années 90 a connu une courte période de succès dans les classements avec le SA Rock Chart du DJ renommé Barney Simon. Si je me souviens bien, nous avons atteint la 6e place du classement Modern SA Rock avec une chanson que j'ai écrite avec notre guitariste, Carl van Wyngaard, appelée ‘Upside Down’. Cette chanson était un enregistrement domestique dans le studio de notre bassiste, Pieter Theron. Notre batteur, Darren Mulhearn, et moi sommes toujours les meilleurs amis du monde.


Le temps en studio est toujours génial et suscite l'enthousiasme de tout le monde. Je dirais que la grande différence entre être un groupe de 4 et être en solo, c'est que le processus d'enregistrement en groupe est très collaboratif, et chaque membre a son tour pour créer et livrer. Vous profitez et partagez les sessions ensemble et avez un objectif commun. J'aimais regarder chaque membre de notre groupe enregistrer ses parties et se soutenir mutuellement. En solo, le processus d'enregistrement est évidemment beaucoup plus personnel et intime, et le processus créatif repose fortement sur l'artiste et le producteur travaillant en étroite collaboration. C'est un peu un endroit solitaire, pour être honnête. Votre tête est assaillie de doutes et d'autoréflexion tout au long du processus, de l'enregistrement au jour du lancement. Je suis heureux d'avoir eu l'opportunité de collaborer avec trois autres gars formidables à l'époque, mais je suis tout aussi heureux de voir ce que je peux accomplir sous ma propre impulsion. Je dirais que mes chansons actuelles sont plus focalisées et matures maintenant par rapport à ce que notre groupe de 4 produisait. Néanmoins, je suis fier de ces jours du milieu des années 90 et de ce que nous avons réalisé.


Q: Avec neuf singles déjà prêts pour votre prochain album, l'anticipation est certainement élevée. Pouvez-vous nous donner des informations sur les thèmes généraux ou les concepts qui unissent la collection de chansons de l'album?


GAZ: Le thème général pour moi est la renaissance, le renouveau et les obstacles auxquels nous sommes tous confrontés dans ce monde. Sur le plan positif, il contient beaucoup d'inspiration, de spiritualité, d'autoréflexion et de connexion aux temps modernes.


Q: Votre répertoire, avec des titres comme 'Pay To Breathe', 'Slow Down' et 'Lullaby For The World', présente un mélange intrigant de rêverie et de puissance dans le genre rock alternatif indépendant. Pourriez-vous élaborer sur votre processus pour trouver cet équilibre délicat dans votre musique?


GAZ: Pour moi, je dois être inspiré par une pensée profonde ou un sujet que j'aimerais entourer. À partir de là, la musique doit devenir une extension de ces pensées et du message que je veux transmettre. Dans mon processus d'écriture, pour une raison quelconque, j'ai toujours une ligne de basse qui tourne en boucle pendant que j'écris. Je trouve que c'est le moyen le plus simple de démarrer rapidement, car je sais que les mélodies de la guitare, des synthés et du padding viendront plus tard. Si je peux écrire les paroles avec juste une ligne de basse en tête tout en chantant mes mélodies vocales, le reste se mettra en place au studio. Bien que cela puisse sembler quelque peu mal préparé pour entrer en studio pour enregistrer, l'avantage est que le producteur a carte blanche pour les mélodies de soutien et se sent pleinement impliqué dans la création de la piste. La puissance provient de la basse, de la batterie et du lead lourd, et l'équilibre vient du synthé onirique, du padding et de la guitare mélodique environnante, des cordes et des voix. Une forte tonalité basse avec des hauteurs mélodiques semble être la recette, et l'équilibre.


Q: 'Lullaby For The World' explore des thèmes mondiaux d'adversité et d'espoir. Quels événements ou expériences spécifiques vous ont inspiré à écrire cette chanson?


GAZ: Autant que j'essaie d'éviter d'être direct, une guerre religieuse se déroule au Moyen-Orient, divisant de plus en plus les gens du monde entier au fil du temps. J'ai senti que c'était le moment pour Dieu et ses anges de faire leur part et d'intervenir. Je parle aussi de la pollution dans notre monde, de nos cieux sales, et des politiciens et des médias qui déforment le récit pour leur profit. Ce n'est pas un monde dans lequel je veux vivre, car ce n'est plus le monde que je reconnais ou dans lequel j'ai été élevé. Je désespère et prie pour le changement. Je proteste contre ce que nous sommes devenus, et je prie pour de l'aide.


Q: Pouvez-vous nous guider à travers votre processus créatif d'écriture et de production pour 'Lullaby For The World'?

 

GAZ: J'étais mécontent de l'état du monde à la fin de l'année dernière. Les manifestations, les bombardements, la guerre, les balivernes politiques, la pollution et les médias faussés m'ont amené à penser que le monde est dans un tel désordre qu'il pourrait bénéficier d'une prière, d'un poème ou d'une berceuse. Après avoir envisagé cette idée, il m'est apparu que peut-être il était temps pour une intervention divine d'en haut pour mettre fin au gâchis dans lequel l'humanité s'était mise. En même temps, j'ai également envisagé que peut-être le Tout-Puissant en avait assez de sa création qui avait mal tourné et j'ai joué avec l'idée qu'il avait perdu tout intérêt pour nous. J'ai décidé que la meilleure façon pour moi de transmettre un message d'espoir et de changement était d'écrire une berceuse rock. Dans cette ligne de pensée, je voulais quelque chose de subtil, apaisant et rêveur pour commencer.


À mesure que la chanson évoluait, j'ai réalisé que la situation pouvait s'aggraver et se propager. C'est là que la colère et la protestation prennent le dessus plus tard dans la chanson, où je préviens que les villes assises en toute sécurité dans leurs zones de confort pourraient être les prochaines. En fait, toutes les villes que je mentionne ont historiquement connu leur lot de drames dans le passé, c'est pourquoi je présente le passé à travers des paroles faisant référence à leurs luttes passées et je mets en garde contre le fait que si le monde continue sur sa trajectoire actuelle, ces villes et ces personnes pourraient toutes retourner à leurs jours sombres. Donc, avec cela à l'esprit, la chanson attire doucement l'auditeur, puis le frappe avec des passages rythmiques presque rap, percutants pour marteler le message et attirer l'attention.


Q: Votre processus d'écriture de chansons implique souvent de capturer des idées sur le moment, comme sous la douche. Pouvez-vous partager des expériences mémorables où l'inspiration a frappé de manière inattendue?


GAZ: Je reçois constamment des idées, et souvent cela se traduit par la nécessité de capturer une note vocale brute et une mélodie sur mon téléphone pour ne pas l'oublier. J'ai perdu tellement de ces moments au fil des ans en ne le faisant pas immédiatement. Ce qui aurait été, je crois, d'incroyables chansons. Pour une raison quelconque, beaucoup de ces moments créatifs surviennent lorsque je suis sous la douche. Cela doit être le bruit blanc de l'eau qui me coupe du monde ou quelque chose comme ça. Évidemment, les murs carrelés doivent avoir une résonance avec mes vocalises et mes cris. Mais oui, la douche est une chambre où je peux me concentrer. Je peux y passer une bonne heure, puis prendre mon téléphone pour une rapide prise de voix. Si ces notes vocales brutes fuient un jour, je suis condamné !


Q: En tant qu'artiste qui porte plusieurs casquettes, de compositeur à créateur de vidéos lyriques, comment équilibrez-vous le processus créatif avec les aspects techniques de la production musicale?


GAZ: Les aspects techniques de toute ma production musicale sont gérés par mon producteur Mark Beling. Mes responsabilités incluent l'écriture, le chant, la promotion, les médias sociaux et la production vidéo. J'aime généralement appliquer un contenu significatif qui s'aligne sur le thème de mes morceaux. Ce n'est pas facile de porter plusieurs casquettes, mais j'apprécie chaque composant du processus créatif de manière égale. C'est chronophage ; cependant, je suis aussi exigeant envers la qualité de ce que je fais que Mark l'est avec les aspects techniques et l'input musical.


Q: Beaucoup de vos chansons, dont ‘Pay To Breathe’, ‘Slow Down’, et ‘Lullaby For The World’, ont un mélange captivant de commentaires sociaux et d'introspection. Comment vous assurez-vous que votre musique résonne avec les auditeurs à un niveau plus profond?


GAZ: Je pense que les auditeurs doivent adhérer à la musique sur de nombreux niveaux, bien plus que simplement avec leurs oreilles. Si vous pouvez capturer leur esprit et les amener à penser, rêver et réagir, alors il y a une connexion plus profonde avec la musique. Personnellement, j'essaie de transmettre un message avec chaque chanson que je fais qui se connecte à un niveau ou à un autre pour l'auditeur. Je pense que l'honnêteté et la transparence jouent un rôle majeur dans l'esprit des auditeurs. Si c'est artificiel, ils s'en vont. Si cela se rapporte à eux, vous êtes dedans. Si l'on peut livrer des sujets difficiles de manière subtile, alors la moitié du jeu est gagnée.

 

Q : Collaborer avec le producteur Mark Beling sur ‘Lullaby For The World’, comment son expertise complète-t-elle votre vision artistique ?

 

GAZ : Mark et moi sommes les meilleurs amis, que ce soit dans ou en dehors du studio. Il est très facile à comprendre et c'est l'homme le plus réconfortant avec qui travailler. Je suis complètement détendu en présence de Mark, et cela va très loin avec nous. Il me comprend pleinement et sait parfaitement où nous allons. Dans la première partie de mon nouvel album, il y a une ou deux chansons qui penchent un peu trop vers la vibe pop, donc je doute que nous les verrons sur le dernier album. Ce que je veux dire ici, c'est qu'il a fallu quelques chansons expérimentales pour trouver "Le Son de GAZ". Maintenant, nous savons qui nous sommes, et les morceaux s'améliorent de plus en plus à mon avis. Cela souligne davantage comment notre collaboration complète ce que nous essayons de réaliser. Nous avons trouvé notre rythme et sommes dans le groove. Enfin, ne vous trompez pas ! Mark sait ce qu'il veut et l'obtiendra de vous d'une manière ou d'une autre. Il vous poussera dans des endroits où vous n'avez jamais été, mais vous ne voudrez pas essayer d'y aller avec quelqu'un d'autre.

 

Q : Votre musique est souvent saluée pour son authenticité et sa conscience sociale. Comment naviguez-vous entre l'expression artistique et l'adresse des problèmes de société dans vos chansons ?

 

GAZ : C'est toujours délicat, car à un moment donné, vous ne toucherez pas le bon point et risquez potentiellement de contrarier quelqu'un ou de le faire vous éteindre pour être trop direct sur le sujet. Je vais probablement contourner cela en ne faisant qu'une référence de manière petite ou obscure. Ce qui se passe à partir de là, c'est que divers auditeurs pourraient recevoir des messages différents. La musique est de l'art et devrait être ouverte à l'expression et à l'interprétation. S'il y a une référence à quelque chose qui n'aurait peut-être même pas été planifié, mais qui parle à quelqu'un d'une manière significative, alors le travail est fait. Cela dit, je réfléchis bien à ces situations pour m'assurer qu'un grand nombre d'auditeurs ont une expérience similaire à la fin.

 

Q : Avec ‘Lullaby For The World’ étant votre 9e single, comment ressentez-vous que votre musique a évolué depuis votre retour sur la scène musicale ?

 

GAZ : Je pense que travailler avec un producteur professionnel a ouvert la boîte de Pandore pour moi. La quantité de connaissance, de technique, de guidance et de support a été primordiale pour mon évolution depuis mon retour dans le monde musical. Comme déjà mentionné, nous avons joué avec quelques pistes Alt-Pop quand je suis revenu pour la première fois à la musique, ce qui était amusant à faire, mais maintenant il y a une preuve réelle que j'ai trouvé ma voie soniquement, verrouillé dans un genre qui me convient et connecté avec un producteur qui comprend le package complet et est à bord pour le voyage.

 

Q : Qu'espérez-vous que les auditeurs retiendront de ‘Lullaby For The World’ ?

 

GAZ : À moins qu'ils n'aient vécu sous un rocher, j'espère qu'ils reconnaîtront que le monde ne se trouve actuellement pas dans un bon endroit et qu'il faut agir pour la paix, l'harmonie et la prospérité pour tous. J'espère aussi qu'ils reconnaîtront que la chanson est une berceuse rock destinée à faire le bien et est pour une bonne cause. J'espère que les mélodies de ‘Lullaby for the World’ entreront dans leurs cœurs et que les paroles les inspireront de manière positive.

 

Q : Enfin, qu'est-ce qui attend GAZ après la sortie de ‘Lullaby For The World’ ?

 

GAZ : Ensuite, ce serait une autre chanson, bien sûr. Nous ne pouvons pas nous arrêter ici pour le moment. Nous n'avons pas fini. J'ai commencé à écrire une nouvelle hier (sous la douche bien sûr). J'en ai le titre, mais malheureusement, je ne peux pas l'annoncer car je crois que ce sera le nom de l'album dans son ensemble.

 

Merci à vous et à vos lecteurs de m'avoir donné le temps de m'ouvrir et de vous rapprocher un peu plus de la compréhension à la fois de moi-même et de Lullaby for the World. Beaucoup d'amour. GAZ

 


Merci, GAZ, de partager vos idées et vos expériences avec nous. ‘Lullaby For The World’ est une preuve de votre talent et de votre dévouement en tant qu'artiste, et nous sommes impatients de voir ce que l'avenir vous réserve. À nos lecteurs, assurez-vous d'écouter ‘Lullaby For The World’ et de suivre GAZ dans son parcours musical. Restez à l'écoute de The Sound Café pour plus d'interviews et d'actualités musicales.


 

Stream & Watch ‘Lullaby for the World’ disponible le 8 mars https://hypeddit.com/lullabyfortheworld

 



Suivez GAZ

 



Plus d'informations sur GAZ :

Garry Mc McCluskey, mieux connu sous le nom de scène GAZ, est un auteur-compositeur-interprète originaire du Royaume-Uni, mais désormais basé en Afrique du Sud. En tant qu'ancien leader du groupe de rock sud-africain des années 90, CRUSH, GAZ est bien versé dans les environnements du studio et de la scène. Tout au long de sa carrière, il a partagé la scène avec certains des talents musicaux les plus renommés d'Afrique du Sud et a connu le succès dans les classements avec son ancien groupe à quatre membres.


Après une pause dans la scène musicale sud-africaine, Garry a ravivé sa passion pour l'écriture et l'enregistrement de musique en 2020, adoptant le nom de scène « GAZ » pour ses aventures en solo. Le producteur lauréat du SAMA, Mark Beling, a joué un rôle essentiel dans le parcours musical de GAZ, supervisant l'enregistrement et la production de toutes les pistes du très attendu premier album de GAZ dans son studio de Johannesburg.

Parmi les titres phares de son prochain album figure « Lullaby For The World », mettant en valeur le style dynamique et percutant de GAZ. Ce single fait suite à une série de succès, dont « Slow Down » (qui a atteint la première place en Caroline du Nord, aux États-Unis), « Dopamine » (un succès dans le top 10 en Afrique du Sud) et « Pay To Breathe » (qui s'est classé dans le top 20 en Afrique du Sud), parmi d'autres qui ont rencontré du succès dans les classements radio.


GAZ est actuellement dans les phases finales de la réalisation de son album solo. Le charismatique leader, réputé pour ses vocaux captivants et son talent d'écriture, prévoit de marquer la sortie de l'album avec un retour sur scène, accompagné d'un groupe complet. Gardez un œil sur GAZ alors qu'il continue de faire sensation dans l'industrie musicale avec sa musique soulful et ses performances électrisantes.



Comentários


bottom of page